L’AraboBoulonnais

Qu’est-ce que c’est ??

Jabahl, AraboBoulonnais né en 1997, par Sheik d'Ainhoa et Boule Cristal par Nevron

L’AraboBoulonnais n’est pas une “Race” à proprement parler
puisqu’elle ne possède pas de Stud-Book propre ;

Il s’agit d’un croisement, pour l’instant purement “industriel”,
entre un étalon Pur-Sang Arabe et une jument Boulonnaise.

Ce croisement a été réaliser à l’initiative du Haras National de Compiègne
à partir de 1984 dans un double but :

  • Sortir de la consanguinité, très présente et en très inquiétante augmentation chez
    le Boulonnais, en apportant du sang “neuf” sans pour autant quitter de façon
    irréversible la Race Boulonnaise, puisque le Boulonnais est historiquement très
    imprégné de sang Arabe, ce qui lui vaut l’appellation du
    “Pur-Sang du Cheval de Trait”.
  • Tenter de produire un cheval d’attelage plus adapté à la demande des compétiteurs.

L’AraboBoulonnais étant ainsi uniquement issu d’un croisement de 2 races, on ne peut donc pas vraiment parler de modèle et de caractéristiques propres puisque chaque croisement est différent et ainsi les critères ne sont pas stabilisés comme pour une race où on cherche à fixer ces critères autour du standard de la race en question…

Cependant, les 2 races mères étant très proches puisqu’historiquement liées, on peut trouver
de nombreuses similitudes entre les différents sujets AraboBoulonnais :

Les produits croisés de première génération sont
distingués, élégants, assez séduisants (notamment lorsqu’ils sont jeunes).
Avec l’âge, la filiation Trait se révèle mieux.

Ils toisent en moyenne entre 1m55 et 1m70.

Comme ses 2 parents, l’AraboBoulonnais est bien charpenté, avec
des membres solides. Il a une épaule plutôt droite, un très bon dos,
une croupe bien arrondie, et de bons aplombs.

Il possède de belles allures, il est endurant, porteur et polyvalent.

Il a un caractère à la fois joueur, sanguin et sensible,
mais il est attentif, confiant et fiable.
L’AraboBoulonnais apprend très vite et n’oublie rien.
C’est un cheval qui se donne à 100%.

Sa robe, comme celle de ses 2 parents, est principalement grise (dans toutes ses nuances),
on trouve également quelques sujets alezans ou plus rarement bais.
Des étalons Arabes noirs n’ayant pas encore étaient utilisés pour ce croisement,
nous n’avons aucun AraboBoulonnais noir, mais c’est une robe qui pourrait ressortir
si on réalise le croisement (avec une Boulonnaise non grise ou hétérozygote).

Belote du Marais Ter, née en 2011, par Ibn Arabi et Olympe du Marais par Jumbo

Les néophytes du Boulonnais ont tendance à associer toutes les qualités de l’AraboBoulonnais au Cheval Arabe,
mais elles sont présentes chez les 2 races mères!!
Le Boulonnais est loin d’être un “lourdaud” ou un cheval “irrespectueux”, bien au contraire!
De par ses origines, le Boulonnais possède un influx nerveux rare chez les chevaux de trait et des allures naturellement actives.

L’AraboBoulonnais est vraiment ce que l’on peut appeler un “croisement totalement réussi”!
De par la ressemblance de l’Arabe et du Boulonnais dans leurs caractéristiques physiques et mentales,
l’AraboBoulonnais est un “savant mélange parfaitement dosé” de ses 2 parents.

On peut finalement voir en l’AraboBoulonnais, un Boulonnais légèrement allégé
auquel on a réinjecté une dose de sang Arabe.
L’AraboBoulonnais se rapproche assez de l’ancien modèle du Boulonnais de 1900, du modèle
des mareyeuses avant que la race ne soit fortement modifiée, grandie et grossie au XIXe siècle.

 

L’AraboBoulonnais a longtemps était déclaré “Demi Sang Arabe”,
de ce fait, les produits ont surtout étaient vendus pour l’utilisation
(attelage, loisirs, voltige, centre équestre, …),
mais très peu en reproduction pour “combattre” la consanguinité,
puisque reconnus comme “Chevaux de Selle”, le re-croisement
sur du Trait compliquer les démarches… ;

Après de longues années de réflexions et d’études,
un Livre B du Stud-Book Boulonnais a été créé en 2010
et intègre automatiquement les produits AraboBoulonnais depuis 2011,
de ce fait, il sera plus simple et plus tentant de poursuivre le croisement
au-delà de la première génération, en utilisant l’AraboBoulonnais sur du
Boulonnais, puisque le produit sera inscrit “Trait Boulonnais – Livre B” ;
Ainsi la réintroduction de sang arabe se fera de manière “moins brutale”
que le croisement direct, et outre le fait de lutter ainsi contre la consanguinité,
cela permettra également de produire des chevaux moins “lourds” que ce que
la tendance actuelle de l’élevage tend à produire, et donc des chevaux plus
adaptés aux utilisateurs qui privilégient les Boulonnais de petites tailles.
Cela permettra aussi de pouvoir ramener un peu de couleurs “perdues”
dans la race Boulonnaise, le noir notamment.

 

 

Avec l’avènement du Livre B du Stud-Book Boulonnais en 2010,
certains éleveurs se tournent enfin vers l’AraboBoulonnais
pour la Reproduction.

Ainsi, lors du Concours des Étalons Boulonnais 2012, nous avons eu
le plaisir d’y voir concourir un jeune entier AraboBoulonnais alezan,
issu de la 1ere année d’inscription des Arabo au Livre B ;
BABAR du Marais Ter

Babar du Marais Ter

Babar - Concours des Etalons Boulonnais - Samer (62) - 15 Septembre 2012

En 2013, une jument a elle aussi pris part aux différents concours,
quand à Babar, représenté au Concours des Étalons,
il a reçu l’agrément de la Commission du Stud-Book pour la Reproduction!!

Il est donc le 1er étalon AraboBoulonnais approuvé pour produire au Livre B.
Ses produits avec des juments inscrites au Livre A seront inscrits à la naissance
au Livre B, et sur présentation devant la Commission de Stud-Book,
pourront être intégrés au Livre A.

Babar a donc réalisé sa première monte en 2014,
il a notamment saillie 3 juments Boulonnaises qui ont pouliné en 2015,
et 2 juments AraboBoulonnais qui sont malheureusement restées vides.